Nexus au Tour Auto 2020 : Victoire d’équipe au service des fournisseurs d’origine !

A l'issue d'un parcours de 1 986 km à travers les plus beaux paysages français, la Lancia Fulvia 1.3 Rallye HF aux couleurs de Nexus Automotive international et de ses partenaires fournisseurs a remporté la victoire dans sa catégorie. Un travail d’équipe qui a apporté une belle visibilité aux fabricants de pièces désireux de s’investir sur le marché des véhicules classiques.

Du 31 août au 5 septembre s’est déroulée la 29ème édition du Tour Auto Optic 2000, rallye de référence pour les véhicules classiques. Elle a emmené les 200 concurrents de Paris au Circuit Paul Ricard, via Clermont-Ferrand, Limoges, Toulouse et le Pont du Gard. Pilotée par Victor Fernandes (Carrosserie BRS) et copilotée par Gaël Escribe, CEO de Nexus Automotive International, la Lancia Fulvia aux couleurs de Nexus s’est hissée à la 1ère place de sa catégorie (régularité, Groupe G), tout en s’adjugeant une impressionnante 3ème place sur le podium du classement général.

Un éclatant succès dès la 1ère participation

Cette première participation au Tour Auto n’est pas le fruit du hasard. « Les véhicules historiques sont des objets de passion. Mais ils n’en constituent pas moins un véritable marché, en forte croissance, sur lequel Nexus s'investit depuis plusieurs années, notamment à travers le soutien à la start-up Renovatio », déclarait Gaël Escribe avant le départ de l'épreuve.

Pour illustrer cet engagement et pour sa première participation à un rallye historique, Gaël Escribe n’a donc pas hésité à s’installer dans le cockpit de la Lancia victorieuse, partageant le trophée avec Victor Fernandes. « Un immense bravo à lui, qui pilote la Lancia avec le même talent qu’il manifeste à la tête de la carrosserie BRS et de l’écurie BRS Racing. Il a fait preuve d'une incroyable maîtrise pour sa première participation », a-t-il tenu à souligner à l'issue de l'épreuve.

Saisir un marché en croissance de 15% par an

Fort de sa dimension mondiale, le groupement international Nexus Automotive international (28 milliards d’euros d’achats cumulés dans le monde avec 182 membres dans 138 pays) s’est ainsi donné pour mission d’ouvrir symboliquement la route aux équipementiers de qualité vers ce nouveau marché et de les connecter ainsi à un segment encore négligé et pourtant en fort devenir.

Car le marché de la pièce « classique » ne cesse de croître. « Avec 13 millions de véhicules classiques en Europe, le marché des pièces de rechange représente 12 milliards d’euros par an, avec 15% de croissance annuelle, explique Benjamin Abitbol, CEO de Renovatio. A titre d’exemple, en France, les véhicules de plus de 20 ans représentent plus de 20% du parc, même si cette proportion tombe à 5% pour les véhicules réellement en circulation. Une dimension économique non négligeable ».

Or ce marché reste toujours majoritairement constitué d’acteurs spécialisés et isolés. La start-up Renovatio a constitué depuis 2 ans le 1er groupement d’achat européen dédié aux pièces de véhicules classiques. Les équipementiers fournisseurs y trouvent les compétences nécessaires à la mise en avant de leurs marques sur un marché où 50% des pièces distribuées sont des « marques blanches », loin des spécifications et des performances de l’origine.

Ainsi près d’une centaine de marques font déjà confiance à Renovatio, un chiffre remarquable en seulement 2 années d’existence.

Un succès partagé avec 7 équipementiers de 1er rang

« Nous avons souhaité participer au Tour Auto cette année afin de donner encore plus de visibilité à nos partenaires équipementiers » rappelle Gaël Escribe. Car si la Lancia arborait fièrement les couleurs de Nexus, 7 équipementiers s’étaient activement associés à l’aventure.

Ainsi Bosch, Clas, Mecafilter, Motul, Osram, SKF et TMD (avec sa marque historique Mintex) ont pu mesurer au quotidien l’engouement populaire suscité par le Tour Auto au cours de ces 5 journées de traversée.

« Cet évènement a idéalement mis en avant notre marque Mintex qui fait partie du patrimoine automobile auprès d’un public de passionnés, se félicite Clément de Valon, Vice-President Exécutif Aftermarket de TMD Friction. Nous sommes convaincus du potentiel de ce marché. C’est pourquoi nous venons de lancer en France notre gamme dédiée Mintex Classic. Nous sommes extrêmement heureux de cette participation au Tour Auto et félicitons l’équipage pour sa remarquable performance ».

Donner une visibilité nouvelle aux marques équipementières et un accès privilégié à leurs pièces de qualité, telles sont les missions de Bakelit.eu, la 1ère place de marché 100% dédiée aux pièces de véhicules classiques. Elle compte déjà plus de 10.000 connexions par mois en France. Point commun entre ces fournisseurs, Bakelit.eu, l’ambassadeur des marques historiques auprès du grand public, était évidemment partenaire de cette aventure.

La fiabilité des fournisseurs d’origine

Un rallye de régularité implique une monture parfaitement fiable. Au-delà de la visibilité offerte, les 7 équipementiers se sont engagés techniquement en fournissant leurs pièces pour la préparation de la Lancia. Ainsi aucune panne mécanique n’est venue entacher son parcours.

Mais un véhicule de près de 50 ans nécessite bien évidemment un soin particulier. La préparation et l’assistance ont été confiées à Atelier Storico, atelier spécialisé en véhicules anciens crée cette année à Bordeaux.

« Nous sommes heureux et fiers de ce résultat, confie François-Xavier Bourin, co-fondateur d’Atelier Storico. Partenaires de Renovatio depuis notre démarrage, nous sommes convaincus que les marques premium constituent une véritable opportunité pour nos clients passionnés de véhicules classiques, qui souhaitent des véhicules de plus en plus fiables pour les utiliser au quotidien ».

Des carrossiers engagés

C’est donc Victor Fernandes, Directeur Général de la carrosserie BRS qui, durant le Tour Auto, a offert à la Lancia son remarquable coup de volant. Présidée par Christophe Quey, la carrosserie BRS est l’archétype de l’entreprise solidement structurée pour affronter avec succès un secteur réputé très concurrentiel et chahuté.

Par la taille tout d’abord. Elle emploie 70 salariés pour un chiffre d’affaires de 7 M€ en 2019. Spécialisé dans la flottes et le B2B, BRS traite ainsi plus de 1.000 véhicules par mois sur 4 sites (Roissy, Achères, Vélizy et Blyes).

Par la passion de l’automobile surtout. En 2019, les deux hommes ont fondé l’écurie BRS Racing, vice-championne de France de la 308 Cup dès sa première saison ! Cette année BRS Racing engage 4 voitures en Clio Cup et 308 Cup. « L’écurie est un lieu de rencontre et de partage privilégié, autour d’une passion commune, avec nos clients partout en France. Mais c’est également une magnifique vitrine du savoir-faire et du savoir-être de nos salariés, impliqués dans une aventure autant technique qu’humaine », confie Victor Fernandes.

Les 2 hommes ne manquent d’ailleurs pas de projet. Ils envisagent de créer, dès 2021, un atelier de carrosserie dédié aux véhicules classiques, afin de répondre aux nombreuses demandes clients mais également « mettre en valeur le talent de nos carrossiers et de nos peintres, et leur permettre de transmettre le savoir-faire » précise Christophe Quey.

Une année 2021 qui se prépare déjà pour Gaël Escribe et Victor Fernandes, bien décidés à aller plus loin l’an prochain avec « une nouvelle participation au Tour Auto pour viser la victoire au général. Nous avons couru cette année sur une voiture rénovée avec nos équipementiers partenaires ; nous souhaitons approfondir encore notre collaboration avec eux l'an prochain avec un projet encore plus ambitieux et continuer ainsi à œuvrer à la professionnalisation du marché des véhicules classiques », conclut le CEO de Nexus Automotive International.